Comment contrôler des prises télécommandées RF 433MHz

ARTICLE JUMEAU

VersUnAutreArticle

Piloter ses lumières automatiquement avec des prises RF 433MHz

 

INTRODUCTION

Cela fait maintenant un petit moment que j’ai acheté ces prises contrôlable par le biais d’une télécommande. Le but était de contrôler deux lampes et la prise d’alimentation de mon PC fixe. C’était en effet efficace les premières semaines, mais j’ai vite perdu l’habitude d’utiliser la télécommande…

C’est alors que m’est venue l’idée d’automatiser cette tâche. C’est grâce à ça que tu lis cet article en ce moment ! Un article un peu différent des autres articles (puisqu’il ne traite pas un véritable sujet d’Iot), mais que je trouve le sujet tout de même sympa à présenter.

💡

Nous allons donc apprendre à contrôler ces prises dans un premier temps et puis je ferai peut-être à l’avenir un autre article pour vous montrer comme j’installerai mon système d’automatisation.

PRÉSENTATION

Avant toute chose, il faut savoir que mes prises connectées sont des prises contrôlables par le biais du 433Mhz, c’est-à-dire dans le domaine des fréquences radio pour simplifier.

Pour les contrôler, nous allons donc avoir besoin d’un émetteur et d’un récepteur RF 433Mhz.

J’utiliserai un arduino uno cette fois!

ATTENTION

Nous aurons besoin d’une librairie particulière pour ce tuto, librairie qui n’est pas disponible pour les cartes ESP8266 tel que wemos.

Nous aurons aussi besoin pour la fin de ce tuto d’une photo résistance.

J’ai aussi utilisé un fer à souder, mais il n’est pas obligatoire. Ici les fils peuvent suffire.

💎 Acheter le matériel 💎

RÉCUPÉRATION DU CODE À ÉMETTRE

 

Dans cette première partie, nous allons voir brièvement comment fonctionnent des prises connectées 433Mhz. Pour faire simple, la télécommande réagit à l’appui d’un bouton par l’envoi d’une trame contenant un code en clair dans sa bande de fréquence (433MHz).

La prise qui est à l’écoute de la même bande de fréquence que la télécommande va reconnaitre ce code et va le comparer au sien.

Si c’est celui qui correspond à l’ordre de s’allumer, elle va s’allumer.

Si c’est celui qui correspond à l’ordre de s’éteindre, elle va s’éteindre.

S’il ne correspond à rien qu’elle connait, elle ne va rien faire.

Nous ne connaissons, pour le moment, pas le code de chaque directive ON/OFF de chaque prise. Il faut donc utiliser un récepteur radio pour intercepter les codes de chaque prise avec la télécommande.

Avant de faire cela il va falloir que tu télécharges la librairie RC-switch. Tu vas pouvoir utiliser les exemples fournis par cette libraire.

La librairie installée, passons au câblage du récepteur RF :

Une fois celui-ci branché à ton arduino, sélectionne l’exemple ‘ReceiveDemo_simple’. Si tu regardes dans le code tu verras qu’il va t’afficher sur la liaison série le message transmis, le nombre de bits et le protocole du code. Il ne reste plus qu’à le lancer. A nous de jouer!

Pour ma part, j’ai deux prises disponible, je vais donc appuyer sur les boutons on/off de mes deux prises et récupérer les codes de chaque actions comme le montre la screen ci-dessous :

J’ai ensuite mis ces valeurs dans un document texte pour pouvoir passer à la seconde partie du tuto, à savoir, la programmation de l’émetteur.

PROGRAMMATION DE L’ÉMETTEUR

Dans cette partie, rien de plus compliqué. Comme pour le précédent j’ai commencé par câbler l’émetteur radio comme ci-dessous :

Je te conseille de partir de l’exemple ‘SendDemo’. En regardant de plus près le code, tu vas remarquer qu’il existe différents formats d’émissions. Pour ma part, et conformément aux codes que j’ai reçus dans la partie précédent, ma télécommande envoie des codes décimaux.

ATTENTION

Suivant vos prises, peut-être que le format du code sera différent

Je vais ainsi garder que la partie du code qui indique des formats décimaux et je vais remplacer les codes par ceux que j’ai relevés précédemment. Pour tester le bon fonctionnement du programme de la prise j’ai décidé de simple faire un blink du ON/OFF.

Une fois finis je téléverse le code dans ma carte arduino et voici les résultats :

Sans surprise, ça fonctionne très bien. Mais pour le moment, rien de très utile. Pour rendre ce système plus intéressant faisons entrer une photo résistance dans le jeu !

TEST PRÉALABLE DU TAUX DE LUMINOSITÉ

Les photos résistances convertisse le taux de lumière (lux) en tension électrique. Elles vont ici me permettre d’allumer la prise (et donc une éventuelle lampe) si le taux de luminosité est trop faible.

Avant d’introduire ces petits bijoux dans le système, je te conseille de faire quelques tests pratiques ! Le but va être de mesurer le taux de luminosité limite avant d’activer l’émetteur. Pour ça je vais la brancher et observer les valeurs qu’elle me renvoie quand je la mets dans le ‘noir’.

J’ai branché la photo résistance conformément au schéma ci-dessous, par question de praticité j’ai soudé la résistance directement à la photo résistance. Comme ça plus de problèmes à l’avenir. J’ai aussi essayé de rendre le résultat assez compact pour les projets.

Voici à quoi ressemble mon câblage final ! J’ai volontairement pris une plaque d’essai, car je n’avais pas assez de bornes 5v sur ma carte arduino.

Pour le programme j’ai simplement écrit quelques lignes dans le but de lire la broche analogique. Une fois le programme lancé, j’ai fait mes propres tests de calibrage et j’obtiens les résultats suivants :

Dans mon exemple j’ai juste caché la photo résistance et relevé la valeur affichée. Dans mon cas j’ai conclu qu’en dessous de 450 il fallait que j’allume la prise.

ATTENTION

J’ai fait ici un calibrage ‘maison’. Dans ton cas ça risque de varier en fonction de l’environnement de la résistance que tu places avant la LED ect… je te recommande donc de faire ces mêmes tests également.

TEST FINAL

Pour ce test final, il ne reste plus qu’à écrire une boucle If qui aura pour condition la valeur limite que tu as précédemment relevée.

Une fois cela fait il ne te reste plus qu’a testé tout ça ! Découvre le résultat que j’ai obtenu à travers cette petite vidéo.

Reçois 1 un petit guide de réalisation DIY par semaine!

+

Du contenu bonus offert à chaque nouvel article!