Comment installer et programmer un shield relay Wemos

INTRODUCTION

Bienvenue dans ce guide pour prendre en main le shield wemos relay. Dans cet article je vais te familiariser avec celui-ci! Nous allons voir la base des bases pour utiliser ce shield et vous verrez très vite qu’elles possibilités offerte-t-il combiné avec la carte wemos d1 mini.

Si tu n’as encore jamais testé la carte wemos d1 mini, alors je te conseille d’aller voir l’article suivant qui va t’apprendre comment la préparer pour sa première programmation.

VersUnAutreArticle2

Comment programmer sa carte wemos

PACKAGE

Les cartes sont envoyées comme ceci dans des petites pochettes de protections. À savoir que j’ai commandé les miennes sur la boutique officielle de wemos ! Vous en trouverez peut-être expédié sous différentes formes, cela veut dire qu’elles ne viennent pas de la boutique officielle. Je te mettrai tous les liens nécessaires pour l’acheter!

La carte wemos d1 mini est expédiée avec 2 longs femalepins, 2 courts femalepins et 2 broches normales ! Nous utiliserons que les 2 longs femalepins et les 2 courts femalepins.

💎 Acheter le shield et la carte 💎

Comment installer mon shield ?

Pour commencer, il va falloir souder les 2 courts femalepins sur la carte wemos. Ils sont parfaitement adaptés pour tout projet et rendront les choses beaucoup plus simples dans la suite vous verrez ! En ce qui concerne le shield, je vais lui mettre les 2 longs femalepins sans les souder.

REMARQUE

Je ne soude pas les pins sur le shield parce qu’ici je vais uniquement faire des tests. Dans le cas d’un projet, la soudure est la meilleure des façons d’éviter le faux contacts entre le shield et la carte.

Plus qu’à assembler les 2 cartes et le tour est joué pour l’installation hardware (oui déjà).

ATTENTION

Faites bien attention au sens dans lequel vous placez le shield !!

CarteWemosShieldSoudé

Tester le shield

Maintenant cela fait passons à la partie software ! Comme nous l’avons vu dans l’article précédent, brancher la carte sur votre PC et penser bien à sélectionner la carte wemos d1 mini dans le gestionnaire de cartes.

Pour plus de confort dans tes premiers tests avec le shield je te conseille de télécharger et d’installer les exemples que wemos met à disposition sur github (clique ici) c’est l’archive D1_mini_Examples-master.

Il faut maintenant tester pour la toute première fois notre shield, voir s’il fonctionne et qu’il n’y a pas de problèmes pour reconnaitre la carte.

Le meilleur moyen est d’utiliser un exemple de base ! Vous serez assuré de la validité du programme. Aller sélectionner l’exemple BlinkWithoutDelay.

Vous n’avez absolument rien à changer dans le programme, contentez-vous simplement de le téléverser le code. Si tous se passent bien vous commencerez à entendre un son (clic ! clic !) ainsi qu’une LED qui s’allume et qui s’éteint. Félicitation vous avez réussie à faire fonctionner votre shield relay !

REMARQUE

Le port GPIO D1 est celui qui correspond au shield relay.

Mon premier programme 

C’est certes très drôle d’entendre des clics clics d’une carte et son shield qui fonctionne, mais maintenant il est temps de passer au niveau supérieur. Je vais t’apprendre à utiliser les fonctionnalités du relay associé à celle du WIFI de la carte wemos !! (welcome Iot ).

L’idée ici est d’utiliser la carte wemos comme un serveur web avec lequel tu pourras pourras commander son état.

Pour ce faire, je ne vais pas réinventer le feu, mais partir de l’exemple de WIFIWebServeur et le modifier pour obtenir le résultat voulu.

Au passage je te mets à disposition les codes que j’ai modifiés en ici. (J’ai aussi traduit les commentaires anglais).

La première chose à préciser dans le code sera le ssid et mot de passe de ton WIFI. J’ai également rajouté une constante qui sera le port GPIO D1 de notre shield. Il faut aussi préparer le relay en indiquant que la broche du relay est une sortie et qu’elle devra, de base, être éteinte.

Le reste du programme est identique !

Il va dans un premier temps se connecter au wifi. Puis lancer le serveur web et afficher sur la liaison série l’adresse IP pour s’y connecter. Enfin il va surveiller l’arrivée de nouveaux clients et si un client se connecte, son boulot sera de valider les requêtes qu’il envoie. Si elles sont validées, il va alors effectuer le test suivant :

ATTENTION

Pensé à changer la vitesse de transmission qui est de base à 9600 baud

SI

La requête est de la forme :mon_adresse_ip/gpio/1 ici (192.168.1.46/gpio/1). D’après celle-ci, il va allumer le relai et afficher une page nous indiquant que le relai est allumé.

SINON SI

La requête est de la forme :mon_adresse_ip/gpio/0 (192.168.1.46/gpio/0) alors il va éteindre le relai et afficher une page nous indiquant que le relai est éteint.

Pour plus d’informations, retrouve le code en cliquant ici

💥 Programme avancé 💥

Bon, là aussi c’est bien joli, mais pas très intuitif.  En effet, changer une url n’est pas pratique. Pour rendre le truc plus stylé il faudrait ajouter des boutons me direz-vous ? Et bien c’est ce que nous allons voir tout de suite.

Pour faire ceci, je te conseille de reprendre le code vu précédemment. En effet pour rajouter des liens cliquables il va falloir en quelque sorte modifier le code html de la page !

Il faut faire un test pour savoir si le relay est allumé ou éteint afin d’afficher son état. Ensuite j’ai ajouté les deux liens cliquables qui sont des balises <a href, ce qui veut dire qu’elle dirige vers une requête OFF ou une requête ON. Pas besoin de changer l’URL à la main !

 

Et voici le résultat!!!

Bon je vous l’accorde le résultat n’est pas encore des plus esthétique. Mais nous irons plus loin dans d’autres articles.

Pour plus d’informations, tu peux à nouveau retrouver le code en cliquant ici,

Si ce tutoriel t’a intéressé et que tu as des idées de réalisations avec un shield relay. Alors je ne peux que te conseiller l’article qui présente comment l’utiliser concrètement dans la réalisation d’un objet connecté. ENJOY

Créer un objet connecté avec un shield relay

Reçois 1 un petit guide de réalisation DIY par semaine!

+

Du contenu bonus offert à chaque nouvel article!